Il n'y a aucun objet dans votre panier.

Loading..

Product was successfully added to your shopping cart.

5

Product was successfully added to your comparison list.

L'Histoire du papier-peint à travers les âges | Papier-peint panoramique intissé - NeoDKo

LE PAPIER PEINT, DE LA TRADITION À LA MODERNITÉ




Au commencement, le papier dominoté

Reconnaissables par leur format rectangulaire, les « papiers dominotés » constituent au 16ème siècle les prémices du papier peint. Il sont alors imprimés feuille par feuille à la planche de bois, et utilisés pour garnir l'intérieur des coffres et de certaines pièces de mobilier. Il seront progressivement appliqués aux murs des petits espaces, alcôves, garde-robes, … Véritable alternative aux tissus tendus, la mode et le goût pour cette décoration murale va peu à peu finir par s’imposer dans les appartements bourgeois. Des modèles dont les motifs se raccordent sont alors spécialement conçus pour le décor des murs de grande taille. Avec l’idée de coller les dominos entre eux pour former des rouleaux de 8 m, le dominotier alsacien Fournier encourage l’évolution de cette pratique.


Les manufactures de papier peint

Encouragées par cette tendance, de nombreuses manufactures de papier peint voient le jour. Elles impriment manuellement, « à la table », et proposent ainsi des lés de papiers peints et des décors muraux panoramiques. À la manufacture de Jouy-en-Josas, les décors des Toiles de Jouy représentent des scènettes de chasse ou des parties de campagne et s’exportent dans le monde entier.


L’industrialisation du papier peint

Poussés par les avancées techniques des Anglais en matière de fabrication de papier peint en rouleaux, les Français apprennent rapidement à maîtriser cette technique. Les impressions des feuilles sont alors réalisées « à la frappe », sous une planche gravée, et collées ensuite en rouleaux de plus de 10 m. Après la Révolution Française, une grande fabrique voit le jour à Rixheim, en Haute Alsace. Elle permettra à la France de rester l'un des plus grands producteurs de papier peint d'Europe jusqu'à la fin du 19ème siècle. Grâce à l'industrialisation, le papier peint est produit plus facilement et à moindre coût. La mode explose. L’usage du papier peint panoramique se démocratise et les grands paysages imprimés remplacent les fresques peintes. Chacun peut désormais s’approprier les codes du décor de l’appartement bourgeois à peu de frais. Vers 1860, Paris compte 130 fabriques employant 4 500 ouvriers.


Le papier peint contemporain

L’image désuète du papier peint des années 70 est aujourd’hui bien oubliée et il apparaît comme une véritable solution de décoration. La diversité des techniques d’impression et la variété des univers proposés, permettent une décoration modulable, qui s’adapte au goût de chacun. Le papier peint va habiller une chambre à coucher, délimiter un espace, créer une ambiance, décorer une chambre d’enfant, … Filiale d’un groupe acteur dans le papier peint depuis les années 30, c’est en partant de ce constat que Neodko s'est spécialisé dans le papier peint imprimé en numérique. Tourné vers une technique de actuelle, NeoDKO propose ainsi des papiers peints aux motifs contemporains et ouvrant le champ des possibles en matière de personnalisation.


Du papier peint au revêtement mural

Autrefois uniquement constitué de papier, beaucoup d'autres matériaux entrent aujourd’hui dans la composition du revêtement mural. Ils permettent une diversité dans les décors et dans les usages, facilitent la pose et l’entretien et s’adaptent au marché domestique comme aux marchés exigeants tels que l’hôtelier ou l’événementiel. Le revêtement mural se décline en de nombreuses matières, couleurs et motifs et s’offre maintenant au toucher autant qu’à la vue. Textures, matières, reliefs, offrent des possibilités de créations inépuisables, servies par la force et la flexibilité technique de l’impression numérique.